La consoude : une plante précieuse au jardin

Savoir sur la consoude

Près de 300 000 espèces végétales sont recensées dans le monde et quelques milliers se démarquent grâce à leurs vertus médicinales. La consoude fait partie de celles qui possèdent bon nombre de bienfaits. En effet, cette plante généralement sauvage n’apporte que des avantages, tant sur le plan agronomique que sur le plan médicinal. À cela s’ajoute son indéniable mérite dans la gastronomie. Conséquemment, la grande consoude qui pousse habituellement à l’état sauvage mérite bien sa place dans les potagers ou les jardins. Zoom sur la consoude et tous ses bienfaits.

Ce qu’il faut savoir sur la consoude

  • La consoude, une plante intéressante

Scientifiquement appelée Symphytum officinalis, la consoude est aussi nommée la grande consoude, la consoude commune, ou encore la consoude officinale. Non seulement cette flore est riche en noms, mais elle est également riche en utilisations. Souvent considérée comme une plante sauvage, la consoude se plait aussi bien dans les jardins que dans les potagers. Cette plante herbacée estivale peut atteindre plus de 80 cm de hauteur avec un feuillage velu et épais. Elle se démarque des autres par ses fleurs en clochettes de couleur blanche et parfois mauve.

  • Le purin de consoude : c’est quoi ?

Le purin de consoude est indéniablement très important pour la fertilisation des jardins ou des potagers. Effectivement, ce dernier est un engrais naturel qui est disponible gratuitement. C’est l’acte de cultiver la consoude qui permet au sol de ne plus avoir besoin d’engrais. Cette magie s’explique par le simple fait que la consoude est une plante pérenne et vivace. Autrement dit, rien qu’en cultivant la consoude une seule fois dans un jardin, l’apport en engrais est assuré de façon permanente.

  • Les bienfaits du purin de consoude

En général, le fait de faire du purin de consoude a pour objectif de nourrir les plantes et enrichir la vie microbienne de la terre ou du terreau. En effet, le purin de consoude apporte au sol et aux plantes de l’azote, du bore et de la potasse. Il est à préciser que ce dernier n’est pas forcément utile pour soigner les végétations. Cela reste à prouver. En revanche, si les plantes sont bien entretenues par le biais de la consoude, elles vont se porter à merveille et ne contracteront pas les maladies existantes. Pour avoir plus d’informations et pour voir comment faire du purin, cliquez ici.

Pour quelles raisons faut-il inviter la consoude dans les potagers et les jardins ?

La consoude pousse facilement dans la nature tant qu’il y a de l’humidité. Ainsi, elle peut parfaitement être plantée dans un jardin bien irrigué du fait que le climat européen lui va très bien. Ne nécessitant que peu de soins, elle se cultive facilement. De plus, on peut la semer dès le début du printemps jusqu’en été. Avec les bonnes conditions climatiques, sa taille peut être comprise entre 50 et 80 cm.

Mettre la consoude dans le jardin ou dans le potager est vraiment une très bonne idée, vu qu’elle fait partie des plantes-engrais qui enrichissent naturellement le sol. En effet, la consoude officinale apporte au sol une importante quantité d’activateurs de compost qui ne sont autres que les minéraux et les oligoéléments. Il convient aussi de noter que la grande consoude est une des plantes mellifères qui attirent efficacement les insectes pollinisateurs et peuvent nourrir en même temps les abeilles.

Les vertus médicinales de la grande consoude

La consoude est expérimentée depuis l’Antiquité au même titre qu’une flore médicinale. À l’époque, elle était souvent exploitée pour accélérer la cicatrisation des blessures et le renforcement des fractures. Elle servait aussi à traiter les luxations, les foulures, les entorses et les ecchymoses. Cela semble un peu inhabituel, mais elle a également la capacité de soulager les douleurs articulaires et musculaires. Par le biais de son feuillage et ses racines contenant de l’allantoïne, elle opère efficacement sur la stimulation de la multiplication et de l’accroissement cellulaire.

Les utilités de la consoude dans la cuisine

Riche en potassium, en vitamine, en silice et en protéine, la consoude est toujours la bienvenue dans la cuisine française. À ce sujet, il convient de préciser que la consoude fait partie des légumes. Au cas où vous ne le sauriez pas, les feuilles et les racines de cette plante légumineuse sont comestibles. Certes, son feuillage a un goût très apprécié dans la gastronomie du fait que celui-ci a une saveur proche de celle du poisson. Plus jeunes, ses feuilles peuvent être servies en guise de crudité ou de salade. En revanche, quand elles sont plus âgées, il est sage de les cuire au même titre que les feuilles d’épinards. Sûrement, la consoude officinale renferme bon nombre de vertus gastronomiques. Toutefois, la prise abusive de cette plante peut nuire à la santé, vu qu’il possède une forte dose d’alcaloïdes pyrrolizidiniques. Pour être un peu plus précis, les alcaloïdes pyrrolizidiniques sont des composés organiques cancérigènes et déclencheurs de tumeurs.

Un spa de nage : qu’est- ce que c’est et à quoi ça sert ?
Pourquoi opter pour des clôtures décoratives ?