Quelles sont les aides pour l’embauche d’un jardinier à domicile ?

De plus en plus de personnes décident d’aménager leurs espaces pour un jardin potager. Seulement, leur projet se freine par manque de temps ou bien de connaissance sur le jardinage. Ainsi, engager un jardinier à domicile s’avère être une solution pour affronter ce genre d’obstacle. Cela permet à la personne de réaliser ses souhaits de pouvoir bénéficier d’un petit jardin soigné et entretenu.

Les missions du jardinier à domicile

Le jardinier qui offre un service à domicile, peut être amené à faire différentes tâches. C’est un professionnel ayant connaissance de la composition du potager et des végétaux à planter. Ainsi c’est un expert qui sait choisir les plantes en fonction du climat et du jardin. Il pourra facilement aider à choisir les graines ou plantes à planter, selon les besoins et souhaits de l’employeur. Lors de l’entretien des végétaux, le jardinier effectue l’arrosage et la répartition d’engrais pour toutes les plantations. Si ces dernières ont besoin de soins particuliers, pour garder une bonne croissante, il peut également utiliser ses techniques propres. À cet effet, il déracine les mauvaises herbes, entretiens le sol en apportant des éléments nutritifs régulièrement.

Astuce de recrutement d’un jardinier

Le service à domicile que celui-ci offre dépend des besoins de son recruteur. Alors, avant tout embauchage, il faudra élaborer une liste des tâches qu’il sera amené à faire lors de ses interventions. Une fois cette étape franchie, on peut se lancer dans la quête du professionnel. Ce dernier devra détenir un diplôme de CAPA ou BEPA, pour se qualifier être un jardinier-paysagiste. À cet effet, le bouche-à-oreille est le meilleur moyen de bénéficier du service d’un expert en jardinage sans se tromper. Puis, on peut également se servir des avis ou recommandations des clients, au sein des sites internet des services à domiciles. La seule précaution à faire est de s’assurer que l’expert a bien les compétences techniques liées à ce domaine.

La rémunération du professionnel

Sachez qu’employer un spécialiste des travaux de jardinage procure des avantages fiscaux. Ainsi il faut que le recruteur déclare le professionnel comme étant un agent à domicile, effectuant des petites tâches. De nos jours, ces jardiniers sont payés à partir d’un chèque emploi service universel, fonctionnant comme les tickets de restaurants. La mission régulière ou ponctuelle importe peu car la réduction fiscale est de 50% pour tous types d’entretien de potager. C’est la raison pour laquelle les sociétés spécialisées en service à la personne offrent des prix horaires attractifs.

Pourquoi opter pour des clôtures décoratives ?
Taille des haies : comment s’y prendre, quelle est la réglementation ?