Les avantages d’opter pour un dispositif de piégeage connecté

piégeage connecté

Les rongeurs figurent parmi les espèces animales les plus nuisibles. Chaque année, ils provoquent de nombreux dégâts à travers la France. Ils détruisent les berges, ce qui favorise les écroulements. Ils transmettent des maladies et mettent en danger les élevages. À cause des problèmes qu’ils provoquent, ils sont inscrits sur la liste des nuisibles dans divers départements. Ils sont donc la cible d’un piégeage organisé et systématique qui vise à réguler leur population.

Comment pratiquer le piégeage en conformité avec la loi ?

Trouver des animaux nuisibles tels que des ragondins ou encore des renards est tout à fait possible. Cela peur notamment se faire, près des habitations situées non loin des étangs, d’une forêt ou encore d’une plantation. Habituellement, la majorité de ces derniers vivent tranquillement dans leur terrier alors que d’autres envahissent les maisons. C’est la raison pour laquelle beaucoup adhèrent au piégeage. Mais quelle est cette pratique au juste ? Et qui sont autorisés à l’effectuer ? En somme, le piégeage des nuisibles consiste à chasser ces derniers de façon à ce qu’ils ne soient pas blessés. Cette forme de chasse dite « passive » se fait, le plus souvent, en absence du chasseur. La loi française encourage la régulation par piégeage des nuisibles comme le ragondin ou le rat musqué. Cependant, la pratique doit se faire dans un cadre précis défini par un arrêté du gouvernement. Pour pouvoir poser des pièges, vous devez obtenir un agrément de la part de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage. Pour cela, vous serez amené à suivre une formation de 16 heures. Celle-ci vous initiera au concept de nuisible et à la liste des espèces classées dans cette catégorie en France. Vous aurez également la possibilité de suivre un module sur les différents pièges autorisés et leur fonctionnement. La formation inclut aussi un volet sur les techniques afin de minimiser les souffrances des animaux capturés. Finalement, vous aurez droit à 4 heures de pratiques à travers un atelier encadré par un piégeur expérimenté. À noter que la formation peut aussi se faire auprès d’un organisme agréé par le préfet de votre département. Une fois que vous aurez obtenu votre agrément, vous devez faire une déclaration auprès de la mairie. Celle-ci vous octroiera alors une autorisation pour pratiquer le piégeage sur son territoire pendant une durée de 3 ans. Préférer un piège à rat musqué à un autre dépend de plusieurs facteurs. En revanche, certains sont tout à fait accessibles à tous, d’autres nécessitent des manipulations particulières.

Quels sont les pièges autorisés en France ?

La législation française autorise les pièges qui visent à capturer ou à tuer les nuisibles. Il existe cependant une liste d’exigences et de restrictions à respecter. Vous n’avez, par exemple, pas le droit d’utiliser un piège à feu. Vous n’êtes pas non plus autorisé à recourir à un dispositif à base de batteries d’armes à feu. En tout, il existe 5 types de piège à nuisible en France. Vous pouvez notamment, opter pour une boîte à contention ou un collet muni d’un arrêtoir. Ici, l’animal sera contenu dans un espace clos. L’objectif étant de tendre un traquenard à celui-ci avec l’aide d’un appât.  Vous avez aussi la possibilité d’utiliser un dispositif qui s’enclenche par pression sur une palette. Cette technique peut avoir pour but de tuer l’animal ou de le capturer par une partie de son corps sans entraîner sa mort. Attention, vos pièges doivent être placés à plus de 200 mètres des habitations et à 50 mètres de la route. Il y a également les pièges qui entrainent la mort par noyade.   Ils sont conçus généralement pour les ragondins, les rats musqués et sont peu employés. Bien qu’ils soient interdits sur l’ensemble du territoire français, beaucoup de fournisseurs les mettent encore en vente. Et ce, malgré, qu’ils enfreignent en effet les recommandations sur la souffrance des animaux. Outre ces méthodes de piégeage, il y a pareillement les pièges à collets munis d’un arrêtoir. Ils sont confectionnés exclusivement pour capture les renards. Et pour finir, vous avez les cages. Même si ce type de piégeage est le plus répandu, il engendre également plus de souffrance à l’animal. En effet, ceux qui sont piégés meurent dans d’atroces agonies ou sont immédiatement éliminés. Voilà pourquoi, nombreux sont ceux qui se penchent vers les nouvelles technologies.  

Quels sont les avantages d’un piégeage digital ?

Le monde du piégeage se modernise de plus en plus chaque année. Les techniques évoluent afin d’optimiser au mieux les résultats tout en limitant les souffrances de l’animal. La nouvelle innovation majeure qui a été découverte correspond à la connectivité des pièges. Elle repose sur l’utilisation d’un dispositif miniature afin de repérer les prises. Vous l’installez sur vos pièges et le relier à votre téléphone grâce à une application. Dès qu’un nuisible est capturé, vous recevez une notification. Il existe aussi des systèmes qui se basent sur la souscription à une offre téléphonique. Vous êtes prévenu par SMS lorsque votre piège connecté capture un nuisible. Le principal avantage de ce type d’outils réside dans son côté pratique. Vous n’êtes plus obligé d’attendre votre inspection quotidienne pour vérifier l’efficacité de vos pièges. Vous facilitez aussi le nettoyage en limitant le niveau de putréfaction du cadavre.

Comment vous procurer des pièges ?

Pour acheter un dispositif de piégeage équipé d’une option de connectivité, vous pouvez vous tourner vers les revendeurs spécialisés. Ils proposent une vaste gamme de produits adaptés à tous les besoins. Vous pouvez les choisir en fonction du nuisible que vous souhaitez piéger. Vous avez, par exemple, la possibilité d’opter pour un piège à ragondin ou un piège à rat musqué. Vous avez aussi le choix de les trier en fonction de leur capacité. Il doit être adapté à votre degré d’envahissement et à la corpulence des nuisibles. Le critère le plus important correspond toutefois à son mode de fonctionnement. Les pièges qui fonctionnent avec une application sont plus pratiques. Ils offrent en effet de nombreuses options comme la localisation par GPS ou la sauvegarde d’un historique. Dans tous les cas, vous pouvez vous informer via les Internet en effectuant quelques recherches. D’ailleurs, il vous est possible de passer commande en ligne et de vous faire livrer. Que ce soit en remplissant un formulaire directement sur le site du fournisseur, par e-mail ou par téléphone.

 

 

Les avantages d’une piscine hors-sol tubulaire
Quels sont les avantages du spa de nage ?