Créer un mini jardin chez soi

Rêvez-vous d’un jardin dans votre propriété pour le bonheur des yeux ? Beaucoup de gens adoreraient se procurer un grand jardin, mais, faute d’espace, cela leur semble impossible. Non, la mode du jardin miniature vous donne l’occasion d’improviser dans votre petit espace. Que vous le fassiez dans votre appartement, à la terrasse ou sur le balcon. Ce n’est pas mal d’acheter tout simplement les plantes et leurs récipients, mais, essayez d’élargir votre champ de vision. Vous verrez que le fruit de l’imagination paye.

Avez-vous des difficultés à choisir les contenants ?

Ce n’est pas la peine de chercher loin, pour un mini-garden, tout ce qui ressemble à un récipient peut servir de vase ou de pot. Veillez juste à ce qu’il soit adapté à l’espèce que vous envisagez d’y planter. Préférez les matières en verre ou en terre cuite et essayez d’éviter le plastique, car celui-ci n’est pas trop durable. Choisissez les récipients bien profonds, les racines risquant de se développer incorrectement dans le cas contraire. La propreté de votre contenant sera indispensable avant le début des travaux. Ensuite, faites parler votre imagination ; à quoi ressembleraient, par exemple, des plantes placées dans une bouteille ? Dans des tasses, une cafetière (à piston), des coquilles d’œuf, ou des bocaux ? Vous avez déjà vu un terrarium en vase et en pot, mais imaginez que ce soit dans une boîte de conserve, des pots de confiture ou même des ampoules vidées. Diverses idées sont possibles, vous pouvez aussi aller vous promener dans la nature, elle vous surprendra peut-être. Pour plus d’information, veuillez visiter small garden

Les plantes adaptées aux conditions du mini-jardin

Comme son nom l’indique « mini-garden », il n’est donc pas nécessaire d’aller chercher des plantes qui vont prendre un large espace. Contentez-vous des magnifiques petites plantes vertes, celles qui prendront moins de temps à pousser. Tâchez de choisir des végétaux aux racines non invasives, et celles qui ont besoin de moins de place. Il en existe plusieurs types, et c’est à vous de choisir. Les plus populaires sont les plantes grasses comme les cactus, par exemple. Vous pouvez aussi planter d’autres espèces telles que le Saintpaulia, le Physalis, le Peperomia ou le Dracaena. Il y a également les succulents : Crassula, Aeonium, Echeveria, etc. Il y a les mousses souvent utilisées pour le décor et pour couvrir le substrat (il existe différentes sortes, et même aquatiques.) Lors de votre choix, il vaut mieux ne pas faire voisiner les plantes qui n’ont pas les mêmes caractéristiques ou conditions de vie. Associer une plante grasse à une plante ayant besoin, régulièrement, d’eau ; l’un ou l’autre risque de mourir tôt ou tard. Par ailleurs, pour un small garden en extérieur, vous pouvez planter les mêmes espèces qu’en intérieur, mais uniquement les non-frileuses.

De quels accessoires avez-vous besoin avant la réalisation ?

Vous n’avez pas besoin d’aller dans les boutiques de jardinage et de dépenser de l’argent pour un mini gardien. Essayez d’être créatif, inspirez-vous de la nature (dans la forêt ou au bord d’un point d’eau) ou utilisez simplement ce dont vous disposez. Si malgré tout, vous ne trouvez rien, rendez-vous dans la quincaillerie, le magasin spécialisé ou discount le plus proche. Vous avez besoin de terreau, mais pas trop en quantité, car cela pourrait nuire à la croissance des plantes, des cailloux ou du gravier pour le drainage et une aperçue finale agréable. Achetez du charbon actif et de la mousse pour l’absorption d’eau. N’oubliez pas de vous fournir des ustensiles de jardinage et des accessoires décoratifs tels que les figurines (mini-animaux, les petits mobiliers en miniature, personnages, etc.), les coquillages, ou bien les fleurs en plastique. N’hésitez pas à essayer tout ce que vous pouvez pour trouver le meilleur résultat. Imaginez et créez pour votre small garden.

La préparation des pots et l’entretien des plantes

En premier lieu, observez si le récipient est percé, il le faut pour le drainage. Mais s’il est impossible de le percer ou que c’est votre préférence, utilisez le charbon actif pour l’absorption de l’humidité. En effet, la couche de drainage est toujours à prioriser. Déposez le gravier, les cailloux décoratifs et le charbon actif couche par couche à l’épaisseur qui vous convient, sans exagérer non plus. Ensuite, placez la mousse pour retenir le plus d’eau possible jusqu’au niveau des racines. Elle permettra également de séparer le gravier du terreau. En second lieu, la préparation du sol. Vous avez le choix entre le terreau, la terre et la fibre de coco. Pour un bon entretien, optez pour le terreau ou la fibre de coco, ou les deux en même temps. Gardez une légère profondeur de 5 à 8 centimètres pour le développement des racines et creusez les petits trous. Commencez à planter les végétales et à poser les décorations. Passez à l’arrosage et le tour est joué. Pensez à arroser de temps en temps, à vous débarrasser des plantes abîmées et à bien aérer votre small garden.

 

Comment bénéficier d’un service personnalisé pour l’aménagement de votre jardin ?
Un jardin de rêve pour les beaux jours